16/11/2020

Comment faire de son rêve à l’international une réalité ?

Partir à l’étranger est le rêve de plusieurs personnes et plus spécifiquement celui de nombreux jeunes. Au-delà de l’image fantasmée de la plage et du soleil, c’est la recherche d’une expérience inoubliable qui est le moteur de cette nouvelle quête. Quels sont les différents leviers disponibles pour faire de ce rêve une réalité ?

Le programme Erasmus

Le programme de mobilité Erasmus a été créé en 1987 par 11 pays dont l’Allemagne, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la France, la Grèce, l’Irlande, l’Italie, les Pays-Bas, le Portugal et le Royaume-Uni). Aujourd’hui ce programme compte 34 pays membres.

  • Mais au fait, Erasmus c’est quoi ?

Le programme Erasmus consiste en un échange universitaire d’étudiants entre les différents pays ayant signé l’accord. Les étudiants partent étudier en moyenne 6,5 mois à l'étranger dans le cadre de  ce programme pendant par exemple leur année de césure.

  • Quelques chiffres

C’est la France qui envoie le plus d’étudiants en Erasmus devant l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie. En effet, plus de 100 000 personnes ont bénéficié en France du programme Erasmus en Europe ou hors d’Europe en 2019. Parmi eux se trouvent plus de 57 087 étudiants (en échange universitaire ou en stage) et 23 722 apprenants issus de la formation professionnelle.

  • Pourquoi partir en Erasmus ?

La raison qui ressort en premier dans tous les sondages réalisés parmi les personnes qui ont effectué un Erasmus c’est « pour vivre une expérience Unique ». Partir à l’étranger, découvrir une autre culture, apprendre des coutumes nouvelles… En développant une vue différente du monde, on développe une expérience qui rend autonome et indépendant. Selon la Commission Européenne, un million de bébés seraient nés grâce au programme Erasmus ! C’est donc une expérience enrichissante autant personnelle que professionnelle. La Commission européenne a également noté les avantages du programme quand il s’agit d’entrer sur le marché du travail puisqu’un jeune Erasmus sur trois se voit offrir un poste dans son entreprise d’accueil.
Pour les employeurs, ces jeunes possèdent plus que les autres, les qualités les plus recherchées lors d’un recrutement, telles que la tolérance, la curiosité, la détermination et l’aptitude à résoudre des problèmes. De plus, des recherches montrent que 64 % des étudiants recrutés connaissent une évolution de carrière plus rapide.
Côté jeunes c’est un véritable plébiscite : 100% des personnes qui ont répondu au sondage réalisé par TNS Sofres pour l’Agence Europe-Education-Formation France recommandent de partir grâce à ce programme d’échange universitaire.

Et après son Erasmus, pour consolider son expérience universitaire à l’étranger, il y a le V.I.E !

Le Programme V.I.E

Le Volontariat International en Entreprise (V.I.E) est un programme de mission professionnelle à l’étranger destiné aux jeunes diplômés. Mis en place en mars 2000 par l’Etat français, le V.I.E permet à des jeunes âgés de 18 à 28 ans de découvrir le monde tout en réalisant non pas un stage à l’étranger mais une véritable expérience professionnelle enrichissante. Le volontaire intègre ainsi une entreprise française, ou l’une de ses filiales, à l’étranger pour une durée comprise entre 6 et 24 mois.

  • L’expérience Erasmus se retrouve dans celle du V.I.E

Comme le programme Erasmus, le V.I.E est une expérience de vie unique, valorisée par les entreprises. Plus qu’un stage, c’est une mission responsabilisante, un véritable accélérateur de carrière. Outre les avantages financiers non négligeables (rémunération plus attractive qu’en France, couverture sociale etc…) c’est un pied à l’étrier pour entamer une carrière professionnelle à l’international. Et contrairement aux idées reçues, le V.I.E n’est pas un dispositif élitiste, mais bien au contraire il est ouvert à tous sans condition de diplôme. Il suffit d’avoir le profil qui correspond aux besoins des entreprises quel que soit le secteur d’activité.

Depuis le début de la formule c’est plus de 88 000 jeunes qui ont bénéficié de cette formule RH unique à la France. Avec un taux de recommandation de 98%, à l’instar d’Erasmus, le V.I.E est plébiscité par les jeunes pour débuter leur carrière. 93% le considèrent comme un bon dispositif d’insertion professionnel et d’ailleurs 92% des V.I.E qui ont participé à l’enquête mené par l’EDHEC NewGen Talent Centre, ont été directement recrutés après leur V.I.E.

  • Les plus du V.I.E : prolonger l’expérience de manière différente

Au-delà du V.I.E comme levier de pré-recrutement, ou comme accélérateur pour un rayonnement international, c’est une expérience personnelle incomparable tout aussi riche en aventures qu’en rencontres humaines avec des personnes de tout horizon. Selon Thomas, V.I.E au Sénégal « Le V.I.E c’est la découverte de l’autre » et pour lui le fait de pouvoir exercer un travail à l’étranger est « une sacrée chance de se confronter à de nouveaux modes de fonctionnement ». Plus de 120 pays sont ouverts à ce dispositif sécurisé par le statut public avec la protection de son ambassade.

Au travers de cette courte vidéo, Gabriel partage son expérience de V.I.E à Madagascar :

En empruntant la voie d’Erasmus ou celle du V.I.E, le jeune s’engage vers un avenir tourné vers l’international, avec ses rencontres, ses découvertes autant personnelles que culturelles et plein de nouvelles expériences. Et pour prolonger l’aventure, pourquoi ne pas rejoindre le Club VIE, club des anciens VIE, afin de développer ou consolider son réseau à l’international.

Pour plus d'informations sur le volontariat International en Entreprise, rendez-vous sur www.civiweb.com