18/12/2019

L’Afrique, le Cameroun, le V.I.E et le Grand Prix V.I.E/V.I.A Afrique Centrale

Grand Prix V.I.E/V.I.A Afrique Centrale

En marge de la réunion régionale des Comités du Commerce Extérieur de la France et des Services Economiques de la sous-région, l’édition 2019 du Grand Prix V.I.E/V.I.A Afrique Centrale s’est tenue le 26 novembre 2019, à la Résidence du Consul Général de France à Douala. En présence de Monsieur le Consul Général de France à Douala, de Monsieur le Directeur Business France Afrique Subsaharienne, Axel BAROUX et de Monsieur le Représentant de la Direction des V.I.E, Pierre VALAT, la soirée a été marquée par la diffusion des films des quatre lauréats du Grand Prix puis d’un moment d’échange et de networking.

 Les V.I.E/V.I.A Lauréats :

- Le premier prix, remis par le Consul Général de Douala, Stéphane CATTA, et par le Président du Comité National des CCEF, Emmanuel MONTANIE, a été attribué à Jean DUHAMEL, V.I.E CMA-CGM à Pointe-Noire, au Congo. Découvrez la nouvelle vie de Jean au Congo, en tant que V.I.E : le sport, les découvertes, les rencontres et sa mission au sein de CMA CGM

- Le coup de cœur du jury, remis par le Président du Comité CCEF Gabon, Didier LESPINAS, a été attribué à Théophile DURIEZ, V.I.A Service Economique à Yaoundé, au Cameroun. Le SER vous connaissez ? Suivez la visite guidée de Théophile du Service économique, des équipes, leur rôle, et la présentation de ses missions d’accompagnement au service des entreprises

- Le prix de la performance, remis par le Représentant du Comité CCEF au Congo, Christophe PUJALTE, a été attribué à Victor ROUSSEL, V.I.E AGS à Douala, au Cameroun. Le monde de la négociation, un vrai défi au Cameroun ! Explication de Victor sur les codes à connaitre pour mener à bien ses missions au sein de AGS

Le prix de l’intégration, remis par le Représentant du Comité CCEF en République Démocratique du Congo, Denis BANLIER, a été attribué à Pauline CACLIN, V.I.A Ambassade de France à Yaoundé, au Cameroun. Avec un Master en communication interculturelle et traduction, Pauline est plutôt orientée vers la solidarité internationale. Sa mission au sein de l’Ambassade de France est de promouvoir les actions de la France au Cameroun. Comment ? Explication en images

Rétrospective en tweets :

Les lauréats en images :

  

 

Le V.I.E un outil RH au service des entreprises pour accélérer leur croissance à l’export

Ce dispositif permet d’évaluer sur le terrain un futur collaborateur, notamment pour les PME : *95% des entreprises considèrent le V.I.E comme un vivier de recrutement.
Il a un impact direct sur l’implantation commerciales des entreprises. 65% des entreprises considèrent que le V.I.E a eu un impact direct sur leur implantation commerciale.
Les résultats sont avérés : 73% des entreprises ayant eu recours au V.I.E ont vu leur CA progresser, 72% ont bénéficié d’une hausse de notoriété et 60% affirment avoir gagné de nouveaux clients.
(*Source : enquête CSA 2011/2014)

Relations économiques entre la France et l’Afrique

La France est un partenaire commercial important pour l’Afrique, le 2e pays européen exportateur vers le continent. Le partenariat économique entre la France et l’Afrique, historiquement ancré dans le paysage économique de nombreux pays de la zone, se développe au rythme de la forte croissance des pays africains. Le continent enregistre depuis le début des années 2000 une croissance de l’accueil d’investissements directs étrangers (IDE) inégalée ailleurs dans le monde. La France participe à cette tendance générale, en diversifiant les pays destinataires et les secteurs visés. Elle jouit également d’un réseau de filiales compact et étendu qui génère de nombreux investissements à destination des pays d’implantation.
Afin de renforcer leur présence, les entreprises françaises investissent massivement en Afrique. Les derniers chiffres des flux et des stocks d’IDE à destination du continent africain indiquent une présence française accrue et soucieuse de participer, via un ancrage de long terme, aux logiques qui se dessinent en Afrique.

 Les IDE français en Afrique (2017)

  • multipliés par 10 entre 2000 et 2017
  • 3e stock le plus important, après le Royaume-Uni et les États-Unis
  • 30 % des IDE destinés à l’Afrique du Nord (dont 20 % pour le Maroc)
  • Une orientation de plus en plus marquée vers les secteurs des énergies renouvelables, du numérique ou encore de la ville durable

 Des relations commerciales privilégiées avec l’Afrique

Les exportations françaises à destination de l’Afrique subsaharienne représentent 2,4 % du total des ventes mondiales françaises (11,1 Mds€ en 2017).
En 2016, l’excédent commercial avec l’Afrique subsaharienne avait atteint le maximum observé depuis dix ans, soit 3,5 milliards d’euros ; il est de 2,9 milliards d’euros en 2017.
Plus d’un tiers des entreprises françaises exportatrices le font vers l’Afrique (38 000 entreprises françaises ayant exporté vers l’Afrique entre 2002 et 2017).
Business France a renforcé sa présence ces dernières années pour accompagner les entreprises françaises sur le terrain, avec l’ouverture de bureaux et d’antennes en Angola, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, au Kenya, au Sénégal, au Nigeria et en Éthiopie entre 2012 et 2016.
(Source MEAE)

Informations complémentaires :
Pour plus d’informations sur le dispositif V.I.E et V.I.A, rendez-vous sur Business France V.I.E, nos conseillers sont à votre écoute.
Pour disposer de plus d’informations sur le marché du Cameroun, consultez le guide des affaires au Cameroun