14/11/2017

Le V.I.E à temps partagé, explications

Les PME peuvent disposer d’un V.I.E à temps et coûts partagés avec d’autres entreprises, grâce à l’intervention de partenaires de Business France.

Les plus petites entreprises, ou les primo-exportateurs, qui n’ont pas d’emblée besoin d’une ressource à temps plein sur un marché ou une zone à l’international, peuvent ainsi partager le temps de travail d’un V.I.E. Ce fractionnement permet la mutualisation des frais et donc d’en réduire le coût.

Pour faciliter l’accès à la formule V.I.E, des acteurs institutionnels jouent le rôle d’intermédiaire entre plusieurs entreprises pour partager le temps d’un V.I.E et ainsi simplifier le montage opérationnel de la mission.

Ainsi, la Fédération des Industries Mécaniques (FIM) a initié dès le lancement du V.I.E, son service « V.I.E à temps partagé ». Anne de La Salle, chef de ce service, met en place chaque année une douzaine de V.I.E à temps partagé à travers le monde. « Ce concept est né d’une volonté largement exprimée par des PME et TPI françaises tournées vers l’export. Celles-ci représentent 80 % environ des 2 500 entreprises constituant le portefeuille de la FIM. Il consiste, pour nos clients, en une mutualisation des frais de recrutement inhérents à la mission (recrutement, indemnités du V.I.E, formation, hébergement etc). Nous gérons, ainsi, jusqu’à deux ou trois dossiers par V.I.E. Ce dernier effectuant autant de missions différentes selon les souhaits des entreprises ». Nous gérons, ainsi, jusqu’à deux ou trois dossiers par V.I.E. Ce dernier effectuant autant de missions différentes selon les souhaits des entreprises ». 

Parallèlement, l’IMED met à disposition, via le V.I.E à temps partagé, des cadres commerciaux tous secteurs confondus pour des PME dans 12 à 14 pays. « Forts d’une solide expérience dans la formation et le suivi des V.I.E à l’export avec près de 1 350 missions pour le compte
de 618 entreprises, nous installons aujourd’hui l’IMED dans de nouveaux pays : pour la première fois, nous lançons simultanément 8 nouveaux V.I.E à temps partagé ! Ceci portera à 15 le nombre de V.I.E temps partagé sur l’année 2017 » nous confie Gabriel Rebourcet, Président de l’IMED.

Conscientes de pouvoir faciliter leurs exportations via cette solution clés en main, nombreuses sont les PME qui se tournent vers un organisme fédérateur de la formule à temps partagé tel que l’IMED, la FIM, le Pôle de compétitivité AEROSPACE VALLEY, l’ARDE AUVERGNE