01/02/2019

“Le V.I.E permet de recruter des jeunes formés aux exigences du marché international”

ReachFive, start-up française, s’est spécialisée dans l’édition de logiciels dédiés à l’authentification des données. Leader national, sur un marché en pleine expansion, elle a déjà recruté deux V.I.E pour accompagner son développement à l’export. Un processus qui va s’accélérer. Jérémy Dallois, son directeur général et fondateur, explique pourquoi.

 

 

ReachFive est une start-up française créée il y a quatre ans. Aujourd’hui leader national sur le segment des éditeurs de logiciels dédiés à l’authentification des données, elle compte une trentaine de salariés.  

ReachFive dispense une solution, clé en main, répondant à la problématique à laquelle sont désormais confrontées 95% des entreprises : l’identification, exhaustive et unifiée, de leurs clients. Pour cela, l’idée consiste en une stratégie omnicanale qui garantit la sécurisation des données, toujours plus prégnante à l’heure du “Big data” et du “Smart data”. 68% des brèches, en ce domaine, résultent d’une mauvaise gestion des données.

La société apporte également de nouvelles options en matière d’accessibilité numérique. Celles-ci, alternatives à l’accumulation d’innombrables mots de passe qui, à la longue, lassent le client, sont très innovantes. Elles connaissent un vif succès.

Afin d’accompagner sa croissance, exponentielle, l'entreprise procède actuellement à une importante levée de fonds pour accélérer son développement à l’international. Elle compte aussi s’appuyer sur l’apport de nouveaux V.I.E.

Nous avons intégré notre premier V.I.E à l’occasion du “Mobile world congress” de Barcelone 2018, précise Jérémy Dallois, directeur général et fondateur. Je viens d’en recruter un second. Tous deux accompagnent notre développement en Espagne. L’objectif, autant que possible, consistera à les garder aux termes de leurs contrats respectifs. Dans mon esprit, les choses sont claires : le VIE compte parmi les investissements gagnants. Pour ces jeunes comme pour nous.”

Prochaines étapes de la stratégie à l’export : le Royaume-Uni et l’Allemagne. ReachFive, en effet, privilégie les marchés matures dans le domaine du digital.

“Le recrutement de nouveaux VIE s’inscrit, résolument, dans cette perspective, souligne Jérémy Dallois. Ils seront des acteurs, à part entière, de la croissance programmée de ReachFive à l’international.”

Et d’ajouter :

“Notre présence sur les grands salons internationaux, et l’expertise de Business France, guideront largement nos choix pour le recrutement de futurs V.I.E. Ce dispositif s’impose comme une véritable solution RH. Grâce à lui, nous trouvons, très vite et à des coûts maîtrisés, des collaborateurs jeunes, parfaitement formés, opérationnels et dotés d’un réel volontarisme.”

Quant aux atouts indispensables des nouveaux élus, le dirigeant de ReachFive a des idées précises.

“A mes yeux, ils devront aussi s’adapter aux exigences du marché international. Pour cela, leurs qualités essentielles seront les suivantes : mobilité, capacité à savoir tisser des réseaux, à identifier les meilleurs interlocuteurs au sein d’une entreprise, ainsi qu’à miser sur des évènements, à caractère commercial ou promotionnel, qui se révéleront porteurs. Nos deux VIE cochent toutes ces cases. Ils ont aussi des compétences complémentaires qui leur permettent de travailler en parfaite osmose.”

Le reste ? Business France s’en charge.

Notre partenaire assure l’essentiel des démarches administratives dans les pays où ReachFive souhaite s’installer, conclut Jérémy Dallois. Un précieux gain de temps. C’est donc un appui solide, sur lequel nous pouvons compter.”