04/05/2017

Milan, la nouvelle ville labellisée «French Tech»

Milan, capitale économique de l’Italie vient d’obtenir le label très prisé « French Tech ». Une nouvelle qui ouvre de belles perspectives pour les startups françaises.

 Un label très attractif. La Foodtech, la Biotech et le e-commerce se placent en haut de la liste des secteurs prioritaires en Italie. Pourtant, les Italiens ne semblent pas être très portés sur la question, ce qui laisse des belles opportunités pour les startups françaises qui souhaitent s’implanter en Italie.
« Le pays a une forte appétence pour tout ce qui est innovation et technologie. Tout se passe à Milan en termes de business. La ville n’est plus en concurrence avec les autres villes italiennes, mais plutôt avec les capitales européennes. Elle a une image très dynamique, surtout qu’elle vient d’obtenir le label “French Tech” », explique Didier Bourguignon, Directeur du Bureau Italie chez Business France.

 Milan, la capitale business

 Un point de vue que partage Maxime Guérin, ancien V.I.E, qui a décidé de lancer sa startup en Italie. « L'Italie est un pays où il fait bon vivre et qui offre de nombreuses opportunités pour les entreprises. Le pays cherche à faire "peau neuve" sur la scène internationale. De gros investissements ont été faits à Milan pour donner l'image d'une ville dynamique, une ville de "Business"», ajoute l’entrepreneur.
Pour réussir en Italie, il faut au moins respecter une règle : avoir une personne sur place pour piloter. Que ce soit une startup, ou une filiale d’un grand groupe, aucune entreprise n’échappe à la règle. « Ne pas avoir un bureau sur place, c’est ne pas exploiter tout son potentiel. Quand les entreprises ouvrent un bureau en Italie, elles augmentent leur résultat », précise Didier Bourguignon.

 Après son V.I.E, Maxime Guérin décide de lancer sa startup en Italie

 Et le V.I.E peut servir de tremplin dans le processus d’implantation. « Un V.I.E va augmenter les résultats commerciaux de l’entreprise et ses exportations en Italie ». Pour Maxime Guérin, le V.I.E lui aura définitivement ouvert les portes du business en Italie dans un secteur où les Français ont de nombreuses cartes à jouer. Avec sa startup Tracking.doc, l’entrepreneur lance une technologie qui permet aux commerciaux de savoir quel prospect rappeler grâce à un algorithme intelligent.
« Nous sommes dans un timing qui est très bon. Les entreprises italiennes souhaitent investir dans ce type de produit et ne trouvent pas toujours les solutions qui les satisfassent sur le marché. On a décidé de s’installer en Italie avec mon associé car nous y vivions, mais aussi car il est très important de rester au contact de ses premiers clients et utilisateurs. Nous avons des relations très étroites avec eux et cela nous permet de recueillir des Feedbacks essentiels pour continuer de mûrir le produit », indique-t-il.
Grâce à l’obtention du label « French Tech », Milan promet bel et bien de continuer à attirer startups et grands groupes désireux de saisir les opportunités business avant les autres.