01/06/2018

Recruter des V.I.E pour constituer sa future équipe internationale

Leader du mobilier de bureau sur le marché français, Majencia réalise 98% de son CA en France. Face à l’évolution des besoins clients et aux nouvelles problématiques du flex office, l’entreprise au label « Origine France Garantie » a dû revoir son offre et mettre en place une stratégie concrète hors de nos frontières. Une conquête qui a bénéficié de l’esprit innovant et créatif de volontaires internationaux.

Pour Thierry Campolunghi, responsable Business Development Afrique, le constat est évident : « Le marché du mobilier de bureau en France est en phase de régression. Notre croissance s’appuie désormais sur une offre de services, de la conception des espaces de travail à leur installation. » Sur les services et également sur l’international : « Nous ne nous contentons plus d’exporter. Notre volonté est de nous implanter à l’étranger. Nos filiales anglaise et belge en sont la preuve. Ce déploiement rassure les prospects/clients et donne de la valeur ajoutée à notre discours ».

Majencia accueille depuis 2 ans des V.I.E, en Angleterre, Belgique, Maroc et bientôt au Sénégal, avec pour objectif de créer une équipe internationale : « La formule V.I.E nous permet de rencontrer de beaux profils. Mais c’est surtout l’opportunité de former des jeunes pour les engager à l’issue de leur mission. Leur capacité d’analyse est impressionnante, ils n’ont pas d’a priori et apportent des idées innovantes pour attaquer le marché ! De notre côté, nous leur offrons une formation poussée sur les produits et le marché du mobilier. Ils apprennent à développer un discours commercial pertinent et adapté à leur interlocuteur. Nous les faisons également progresser grâce à des plans d’actions mensuels et à un accompagnement participatif. » Chez Majencia, le management se veut aussi responsabilisant et bienveillant : « Nos volontaires ont notre confiance. Et puis, on a tous le droit de faire des erreurs ! Nous analysons ensemble les échecs dans une démarche d’amélioration continue. »

 

Des jeunes qui bénéficient donc d’une formation pointue mais à l’échelle grandeur nature et sur le terrain. Un accord gagnant-gagnant puisque l’entreprise profite aussi d’un effet de levier sur son activité. Thierry Campolunghi mesure les résultats de cette collaboration : « À fin mars 2018, le nombre de nos commandes a doublé par apport à l’année passée ! Au-delà de la croissance de notre CA, nous demandons à nos volontaires une approche qualitative. Le but est d’identifier des opportunités et de développer un portefeuille d’affaires qualifié. » Une stratégie de long terme en phase avec la politique RSE de Majencia.

« GRÂCE AU V.I.E, JE PENSE AVOIR GAGNÉ 3 ANS SUR MON ÉVOLUTION DE CARRIÈRE ! » Inès Faure, chargée de développement à Bruxelles, promeut la production 100 % française de Majencia.

À la fin de mes études d’école de commerce, j’ai travaillé pendant un an et demi pour une entreprise de consulting en ingénierie. Mais mon projet était de faire du développement international, aussi j’ai préféré quitter ce CDI pour une mission de volontariat à Bruxelles pour Majencia. Comparativement, je dispose d’un niveau de responsabilité supérieur et d’un haut degré d’autonomie. Cette mission de Business Developer pour Majencia m’a permis de monter en compétences, d’améliorer la pertinence de mon discours commercial et de ma prospection. Par ailleurs, j’ai appris à prendre des décisions seule, à assurer l’ensemble des tâches et à mettre en place ma propre stratégie. Même si cela a donné lieu à de grands questionnements, j’ai acquis la maîtrise complète de mon poste. C’est également une grande satisfaction de savoir que les résultats obtenus sont le fruit de mon effort personnel. L’intérêt du volontariat réside aussi dans la qualité des interlocuteurs : en cas de besoin, je peux appeler le CEO de Majencia. Quant à mes prospects/clients, ils occupent pour l’essentiel des postes de directeurs achats d’entreprises du CAC 40. Leurs problématiques sont complexes avec des enjeux importants… Leur expérience me permet d’approfondir mes connaissances. C’est une belle opportunité professionnelle ! 

  • GROS PLAN SUR MAJENCIA

Avec un chiffre d’affaires de 115 millions d’euros en 2017 et 650 collaborateurs, Majencia appuie l’essentiel de son développement (70%) sur des accords-cadres conclus avec de grands comptes tels que Sanofi ou BNP Paribas. Depuis qu’il a cessé toute production chinoise, le groupe opte exclusivement pour le Made in France, ainsi qu’un business model intégré et une maîtrise complète de la chaîne de valeur.