06/03/2019

V.I.E : l’initiative la plus positive sur le développement international des entreprises françaises

Selon le rapport du 9ème Observatoire du Développement International publié par le cabinet de conseil BearingPoint, en partenariat avec HEC Paris, le volontariat international est considéré par les entreprises exportatrices françaises comme l’initiative à l’impact le plus positif sur le développement international (à hauteur de 40%).

Entre avril et novembre 2018, BearingPoint a réalisé une enquête sous forme d’études quantitatives et d’entretiens qualitatifs, auprès d’un panel de 3000 responsables et dirigeants exerçant au sein des 800 principales entreprises françaises. Cette étude avait pour objet d’évaluer l’impact des politiques publiques françaises sur le développement international des entreprises.

Ses résultats indiquent que, loin devant France diplomatie et les Conseillers du Commerce extérieur, le V.I.E est considéré comme la formule la plus efficace et la plus attractive pour les entreprises exportatrices ou celles qui cherchent à s’implanter sur les marchés étrangers. Les votants justifient leur intérêt par le fort allègement des démarches administratives de la formule. Recourir à un volontaire international libère en effet les entreprises de toute la gestion contractuelle et juridique (contrat, versement des indemnités, protection sociale du travailleur…). Grâce à son statut public, le volontaire est placé sous la tutelle administrative de l’Ambassade de France : cette particularité laisse donc la gestion RH – dans un contexte international – à Business France. Une telle délégation administrative offre l’opportunité aux entreprises de se consacrer à l’activité opérationnelle du volontaire. En outre, la compatibilité du V.I.E avec l’obtention d’aides nationales et régionales, telles que l’assurance Prospection BpiFrance et les financements BpiFrance, se révèle un atout supplémentaire pour les entreprises interrogées.

Le V.I.E a donc la faveur des entreprises exportatrices, au même titre que Business France qui est considéré comme le 2ème organisme – après BPI France – proposant un accompagnement très structuré aux entreprises. Le volontariat international s’avère en effet un dispositif concret qui vient en appui au « Nation Branding ». Autre fer de lance des politiques publiques françaises, la « marque France » a pour objet de définir la place de la France sur l’échiquier international. Une marque nationale qui se caractérise aujourd’hui par son art de vivre et son expertise dans certains domaines pointus. Considérée comme un gage de qualité et une source d’innovation, la « marque France » est par ailleurs reconnue à l’étranger pour son socle de valeurs. Autant de qualités en phase avec l’image du volontariat international : en représentant leur entreprise à l’étranger, les volontaires deviennent les ambassadeurs de la France et du savoir-faire français. Talentueux et intègres, ces jeunes possèdent le goût de l’effort et du challenge. Leur motivation et leur capacité d’adaptation n’ont d’égal que leur volontarisme. À l’international, les V.I.E symbolisent ainsi un modèle de haute compétence et d’ouverture d’esprit propre à valoriser la notoriété humaniste et d’excellence de la France.

Marilyn Zermatten