13/05/2020

V.I.E News-2 spéciale Covid-19

Fin avril, 88% des V.I.E sont en poste dans leurs pays, majoritairement en télétravail, 12% sont en France, en mission professionnelle temporaire ou encore dans le cadre de la fin prochaine de leur volontariat. Motivés, agiles, maîtrisant l’ensemble des outils numériques, et les langues étrangères, les V.I.E représentent un vrai atout pour les entreprises, compte tenu des difficultés de déplacements à court et moyen terme, qu’ils soient en poste dans leurs pays pour accompagner le redémarrage local, ou encore au sein de l’entreprise en France pour participer aux projets de la reprise.

La souplesse du dispositif, accrue depuis la loi Pacte, permet d’optimiser les temps de travail des volontaires en France (182 jours par année) et à l’étranger, que ce soit au démarrage du V.I.E pour former, intégrer ; pendant des périodes ciblées pour accélérer un projet ; ou encore à la fin du volontariat pour transmettre. Les valeurs d’engagement et de challenge du programme sont adaptées à la situation de crise, et pleinement portées par les jeunes diplômés.

Business France travaille activement à la reprise d’activité des entreprises et à l’adaptation du dispositif, dans le cadre des actions avec les Conseillers du Commerce Extérieur de la France et des réunions du SOLEX (Solutions pour l’Export) avec la Team France Export, les régions et les opérateurs privés et publics : journées d’intégration dématérialisées, période de V.I.E en France optimisée au démarrage de la mission, facilités pour prolonger les missions sur 24 mois, harmonisation des conditions de périodes V.I.E France ou dans les pays de résidence des européens,….L’animation des candidats, afin de profiter du confinement pour mieux se préparer; est renforcée avec des webinars dédiés et la CiviNews. ​​​​​​

Après l’arrêt des affectations en avril, le temps est à la reprise. Plus de 120 nouvelles missions V.I.E ont pu démarrer ce 1er mai en France, pour une formation renforcée et l’intégration dans les équipes, en accord entre les entreprises et les jeunes. Les affectations dans les pays de mission se feront au fur et à mesure dans les prochains mois, en fonction des possibilités techniques, sanitaires et l’avis du CDCS. Cette nouveauté représente un avantage pour les entreprises travaillant activement sur la reconstruction post Covid, comme le montre la dynamique de l’entreprise AGS, qui multiplie par deux son recrutement de V.I.E très vite pour déployer des jeunes mieux formés et intégrés avant la fin de l’année. Un objectif commun entre Business France et les CCE est de générer 300 nouvelles missions dans ce cadre d’ici l’été.

La cellule de crise Covid-19 V.I.E de Business France reste par ailleurs mobilisée en liaison avec le Centre De Crise et de Soutien (CDCS) du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères pour assurer la sécurité des volontaires. Les situations identifiées dans les pays de mission sont traitées localement le plus rapidement possible avec les Ambassades de France.

La Direction V.I.E


INFO GESTION COVID 

 

1 - DEMARRAGE DES V.I.E EN FRANCE DEPUIS LE 1ER MAI 2020

Afin d’assurer un cadre protecteur aux jeunes diplômés, qui se sont organisés pour démarrer leur mission V.I.E rapidement et maintenir ce canal de pré-recrutement indispensable pour les entreprises, Business France permet le démarrage du volontariat en France. Objectif : former les talents à la connaissance de l'entreprise et de sa mission, préalablement au départ vers son pays d’affectation lorsque les conditions l’autorisant seront réunies.

Indémnité V.I.E en France (pour un démarrage en France ou dans le pays de résidence en Europe)

Le volontaire en mission V.I.E en France (ou son pays de résidence pour les européens), bénéficie d’une indemnité équivalente à la plus basse de la zone Euro, soit 1432€ par mois net d’impôt, ainsi que la protection sociale prévue en statut V.I.E. Ce démarrage de V.I.E en France est bien entendu soumis à l'accord des entreprises ainsi qu’à celui du futur V.I.E et concerne la plupart des pays (hormis quelques destinations devant faire l’objet d’une analyse en raison du processus d’obtention de visa).

Intégration des V.I.E en France (ou dans le pays de résidence en Europe)

Ce démarrage en France, donne lieu à l’organisation de journées d’intégration dématérialisées par Business France, en lien avec le centre de crise et de soutien et nos partenaires.

Affectation des V.I.E en France dans leurs pays de mission

Les V.I.E ayant démarré leur volontariat en France (ou dans le pays de résidence en Europe) ne seront autorisés à rejoindre leur pays de missions qu’une fois les conditions logistiques et sanitaires rétablies. Ceci fera l’objet d’un processus spécifique avec l’entreprise, le correspondant V.I.E et Business France, en lien avec le centre de crise et de soutien.

 

2 - PROLONGATION DE MISSIONS V.I.E

Il est possible durant la crise de prolonger au maximum (24 mois) les missions V.I.E en cours, même si une première prorogation a déjà eu lieu. Cette prolongation s’effectue dans le respect des titres de séjours et des possibilités liées au statut. Les entreprises et volontaires concernés doivent se rapprocher de leur gestionnaire rapidement afin de formaliser ces demandes. 

3 - V.I.E EN MISSION PROFESSIONNELLE TEMPORAIRE EN FRANCE

Dans le cadre de la crise, des V.I.E en poste à l’étranger se trouvent temporairement en France ou dans leur pays de résidence en Europe.

Ce séjour en France est, par nature, provisoire. Néanmoins, le retour des volontaires dans leur pays d’affectation ne pourra se faire que quand, et si, ce pays et la France rendent les déplacements vers et hors de leur territoire possible au regard du contexte sanitaire et sécuritaire.

Dans ce cadre le V.I.E perçoit prorata temporis, et au-delà de 7 jours consécutifs, une indemnité représentant 1432 euros exonérés d’impôts et de cotisations sociales, correspondant à l’indemnité VIE la plus faible de la zone euro.

Le V.I.E est considéré, en France, hors congés, en mission professionnelle et l’entreprise doit prendre en charge les frais supplémentaires (hébergement et transport) générés par cette situation.

L’entreprise peut également prendre en charge les frais de logement du V.I.E dans le pays d’affectation, sans impact, ni abattement vis-à-vis de l’indemnité versée aux V.I.E en France. Cette prise en charge du logement dans le pays d’affectation doit être signalée à Business France.

 

4 - HARMONISATION DE L'INDEMNITE V.I.E EN FRANCE OU DANS LE PAYS DE RESIDENCE DES EUROPEENS

Selon la loi française sur le V.I.E, quand un Volontaire de nationalité européenne réalise une partie de sa mission dans son pays de résidence, il doit percevoir 15% de l’indemnité géographique de son pays d’affectation.

De manière à ne pas pénaliser des volontaires durant la crise du COVID, Business France et l’Etat Français ont décidé d’appliquer une indemnité commune pour tous les volontaires, correspondante à la plus basse de la zone Euro (1432 €).

Dans cette situation de crise mondiale économique, sociale et sanitaire d’une violence inédite, l’ensemble des européens ont eu à connaître de profonds changements dans leur vie, et nombreux sont ceux qui se trouvent désormais en situation de grande précarité. Les mécanismes mis en œuvre dans le cadre du V.I.E permettent de préserver des conditions de mission et de vie acceptables pour les Volontaires Internationaux en Entreprises, sans discrimination.

 

5 - PREPARATION DE LA FIN DU CONFINEMENT EN FRANCE

A partir du 11 mai en France, une période de déconfinement est lancée par le gouvernement. Les entreprises et les V.I.E doivent respecter les règles qui seront établies par les autorités durant cette phase, le centre de crise et de soutien recommandant à ce stade de différer les déplacements à l’international. Les modalités techniques de déconfinement de chacun des pays varieront quotidiennement selon les statuts et situations des ressortissants concernés, Business France et les Ambassades maintiennent une veille active des conditions logistiques et sanitaires des différents pays de missions.

  1. Lorsque les conditions le permettront, l’organisation d’un retour de V.I.E en poste dans le pays d’affectation, devra respecter des étapes obligatoires :
  2. Le retour dans le pays d’affectation d’un V.I.E en France (ou dans le pays de résidence des européens) doit se faire en accord et après autorisation de l’entreprise.
  3. Prendre connaissance, avant toute réservation de titre de transport, des conditions et des obligations exigées par les autorités de votre pays d’affectation sur le site conseils aux voyageurs, notamment des formalités demandées, documents à obtenir au préalable, quatorzaine individuelle ou collective à l’arrivée etc.
  4. 72 heures (jours ouvrés) avant la date de déplacement souhaitée, formuler une demande d’autorisation pour retourner vers le pays d’affectation, au correspondant V.I.E auprès de l’Ambassade de France, via l'espace personnel CiviWeb, en cohérence avec la date souhaitée par l’entreprise.
  5. Transmettre l’email de validation du correspondant V.I.E à finances.vie@businessfrance.fr pour régulariser l'indemnité en conséquence.
  6. L’entreprise et le volontaire engagent leur propre responsabilité en cas de non-respect des obligations exigées tout au long du  déplacement pour rejoindre le pays d’affectation. En cas de refus du déplacement, Business France décline toute responsabilité pour les frais occasionnés liés à l’annulation des titres de transport achetés ou réservés sans l’autorisation préalable du correspondant V.I.E. Le non-respect de ces obligations constitue une faute grave, pouvant porter une interruption anticipée immédiate de la mission V.I.E.

Ces étapes sont exceptionnelles dans le contexte du Covid-19 et leur respect est indispensable afin de garantir la sécurité des volontaires.

6 - PROTECTION SOCIALE V.I.E

Si un V.I se trouve dans l’impossibilité de rentrer en France (ou dans son pays de résidence en Europe) à la fin de son V.I.E, il doit se manifester en amont auprès de la protection sociale des V.I à : medical.vie@businessfrance.fr. Conscient de la nécessité de les accompagner dans cette situation exceptionnelle, Business France – avec le concours de ses assureurs – peut déployer une couverture assurance spécifique jusqu’à 1 mois après la date de fin de mission V.I.E.

Il ne s’agit pas d'une prolongation des garanties prévues au titre du contrat de protection sociale dont les V.I.E bénéficient en mission mais, d'une couverture assurantielle adaptée à ce contexte exceptionnel. Les garanties couvertes sont les suivantes : risques accidents, maladies inopinées, couverture des traitements chroniques (suite des pathologies en cours de traitement), téléconsultation médicale, assistance rapatriement (sous réserve des possibilités actuelles), assistance psychologique et responsabilité civile vie privée. Les V.I.E identifiés sont mis en relation avec le centre de crise et de soutien et l’Ambassade de France pour faciliter la logistique retour dans les meilleurs délais.​​​​​​

La visite médicale de fin de mission V.I.E

Elle est possible jusqu’à 1 mois après la mission des Volontaires. Ils reçoivent par ailleurs une attestation provisoire de fin de mission avant la délivrance du certificat d'accomplissement, pour leur permettre d'effectuer rapidement les démarches administratives en France.

Lutter contre la diffusion du COVID-19

Le Ministère de l’Intérieur demande à toute personne arrivant ou transitant sur le territoire français de présenter une attestation.

 

7 - DECALAGE D’UN AN DE LA CONVERGENCE DES INDEMNITES V.I.E

Dans le contexte exceptionnel de la crise du Covid-19, le gouvernement a décidé de reporter d’une année l'entrée en vigueur la convergence des indemnités V.I.E et V.I.A, en cohérence avec les mesures d’urgence du gouvernement en faveur de la trésorerie des acteurs économiques. Une ordonnance publiée au journal officiel du 23 avril confirme le report de la convergence en mai 2021 ​​​​​​(article 21 du texte).

En cas de difficultés, il est primordial que l’entreprise utilisatrice et/ou le volontaire en poste se rapproche de son gestionnaire V.I.E pour échanger sur la situation et identifier les solutions adaptées au cas par cas.


Le Club V.I.E mobilisé

Le Club V.I.E - réseau officiel d’alumni V.I.E, V.I.A, C.S.N et V.S.N se mobilise pendant la crise. Présent dans plus de 50 pays comme en France via ses chapters locaux, le Club V.I.E, solidaire de ses membres, continue ses activités en les proposant online : webinars thématiques, visio-afterworks conviviaux, échanges entre anciens, etc. tout en relayant les informations de Business France auprès de sa communauté. Wandrille Foucher Président

> Plus d'infos sur www.clubvie.fr

 

L'entreprise AGS triple son recrutement de V.I.E

Au travers d’une dynamique, le groupe AGS et son président Alain Taïeb s’engage dès maintenant dans la « reconstruction » et incite les sociétés françaises à faire appel au dispositif V.I.E pour relancer leur activité internationale et celle de la France.

“Le groupe AGS que je préside recrute depuis des années une dizaine de V.I.E par an. Ces jeunes talents sont envoyés dans mes filiales à l’étranger pour des missions nombreuses et variées. Pour soutenir le dispositif mis en place par Business France, je m’engage à en recruter de suite 30. Ils seront formés en France de juillet à décembre 2020 où ils participeront à la relance de l’économie française à l’international. Ils seront ensuite déployés à l’étranger pour les 18 mois suivants (janvier 2021 à juin 2022). Je vous propose de me rejoindre dans cette démarche solidaire et citoyenne : solidaire pour les jeunes diplômés ; citoyenne vis-à-vis de la reconstruction de l’économie française à l’international."

> Rejoindre cette dynamique

 


INFO PAYS

Zone Afrique – les CCE en soutien

Fidèles à leur mandat d’accompagnement des entreprises dans leur développement à l’international, les CCE sont disponibles pour apporter leurs expériences et connaissances de terrain à toutes les organisations et entreprises publiques et privées de toute taille, qui se heurtent aujourd’hui à des difficultés avec la crise. « Face à l’arrivée de la crise sanitaire en Afrique, les CCE de la commission Afrique & Océan Indien, dans le cadre de leur mission, sont mobilisés pour soutenir les V.I.E. présents sur le continent. Et ce, en liaison avec Business France et les ambassades de France. D’ores et déjà, il est important de préparer la relance des activités économiques en Afrique, et y associer les V.I.E qui sont sources d’idées novatrices. » Stéphane Sole - Directeur Pays, Technip Groupe relais CCE Afrique.

Zone Rhénane – préparation de la reprise

« Rassurer, Accompagner, Conseiller : Rassurer et accompagner, avec pour priorité la santé de nos 2867 V.I.E, conseiller les 715 structures d’accueil locales sont les maitres mots qui animent l’équipe V.I.E des 7 pays de la zone rhénane (Allemagne, Autriche, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Slovenie, Suisse) caractérisée par 7 politiques de lutte contre l’épidémie qui, si elles sont assez similaires dans l’esprit (confinement intelligent et distanciation sociale) et les ambitions, sont de facto assez différentes dans leur mise en oeuvre et leur calendrier. De nombreux moyens ont été utilisés à cet effet : mail, messages Facebook, permanences téléphoniques y compris le week-end, visios organisées avec les entreprises… Au total nos V.I.E vont bien et les principales problématiques auxquelles ils ont été confrontés au cours des dernières semaines semblent, à ce jour, avoir été réglées. Tout est désormais prêt pour une reprise prochaine des affectations dès lors que cela sera possible ! » George Regnier - Directeur Zone Adjoint, Business France.

Zone Asie – reprise contrôlée

« La Chine a été le premier pays touché par l’épidémie de Covid-19 dès fin décembre 2019. Après plus de 3 mois de mobilisation et de solidarité collective pour lutter contre la propagation du virus, le nombre de nouveaux malades a baissé ces dernières semaines, laissant le pays espérer la fin prochaine des foyers locaux de contamination. L’activité économique reprend progressivement, encouragée par les autorités locales. Même s’il convient de rester prudent, la situation est encore très évolutive, l’optimisme est au rendez-vous. C’est encourageant ! 

Les Correspondants V.I.E des 7 bureaux Business France en Chine sont fortement mobilisés depuis le début de la crise, pour les informer des dispositions prises à leur égard par Business France, suivant les recommandations du Centre de crise et de soutien du Ministère des affaires étrangères et de l’Ambassade de France en Chine. La sécurité sanitaire des V.I.E reste la priorité de notre Agence. Les Volontaires à Wuhan ont tous été évacués fin janvier par le dispositif mis en place par l’Etat. Au plus fort de la crise en Chine, une cinquantaine de V.I.E sont rentrés provisoirement en France ou ont été déployés dans d’autres filiales en Asie. En chinois, le mot « crise » est composé de 2 idéogrammes, l’un signifiant le danger ; l’autre annonçant les opportunités. La crise du Coronavirus aura révélé de nouveaux défis pour la Chine. Des opportunités d’affaires en découleront, dans de nombreux secteurs d’activité sur lesquelles nos entreprises françaises - et leurs V.I.E - pourront apporter des solutions ! » Xavier Chatte-Ruols - Directeur Zone Adjoint, Business France. 

 


ACTUALITES

  

Des talents engagés !

A l’occasion du Forum Virtuel 2020, les entreprises ont pu constater la motivation de 2 000 candidats. Les entreprises peuvent compter sur des Talents prêts à se mobiliser pendant la crise. La nouvelle newsletter CiviNews renforce l’accompagnement des candidats, notamment pendant cette période de crise. Les webinars dédiés à l’information et la préparation des candidats au V.I.E sont renforcés (Outre-Mer).

 

Webinars "Vos marchés face à la crise"

Plus de 5 000 personnes ont participé à nos premiers webinaires "Vos marchés face à la crise". Chacun dédié à une région du monde, ils permettent de faire le point en temps réel, sur la situation des marchés des grandes zones exports à l'épreuve du Covid-19. Retrouvez en replay les Webinars animés par des experts de la Team France Export :

  • Asie
  • Afrique/Proche Moyen Orient
  • Europe
  • Amériques

Un programme de plus de 170 webinars sectoriels gratuits est mis en œuvre pour faciliter la connaissance des marchés et préparer la reprise.

> Participer aux webinaires sectoriels

Le réseau international de la Team France Export monitore surveille quotidiennement, pour les entreprises françaises, l'impact de la crise sur l'activité économique dans les 60 pays qu'il couvre. Afin de vous aider à adapter votre stratégie internationale, nous mettons cette information à votre disposition au travers d'une carte interactive pour suivre la situation en temps réel dans chaque pays.

> Découvrir le live infos marchés

 

Enquête auprès des 10 500 V.I.E en poste

L’accompagnement de Business France a reçu un indice de satisfaction de 4.03/5 lors de l’enquête VIE Covid -19, merci aux volontaires, les équipes sont mobilisées pour écouter, conseiller et mettre en œuvre les meilleures solutions entre les entreprises et les jeunes Talents.

 


INFORMATIONS SUR LES MESURES GOUVERNEMENTALES DE CRISE

Le déconfinement est prévu pour le 11 mai. Il se prépare en surveillant tous les indicateurs pour vérifier, département par département, l’évolution de l’épidémie.

> Stratégie de déconfinement en France

Français résidant à l’étranger, en voyage ou de retour de l’étranger, ressortissants étrangers, retrouvez les réponses aux questions que vous vous posez dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus – Covid 19, en complément des informations fournies par les conseils aux voyageurs et par Ariane, où il est recommandé de s’inscrire pour recevoir des informations et des alertes si vous êtes en déplacement temporaire à l’étranger.