Vous êtes une entreprise 

 Vous êtes un jeune talent

Vous êtes une entreprise 

 Vous êtes un jeune talent

  1. Home
  2.  » 
  3. Jeune talent
  4.  » Les métiers à l’international : technico-commercial

Les métiers à l’international : technico-commercial

Une entreprise qui s’implante ou se développe à l’étranger a besoin d’une solide force de vente pour tester et valoriser ses produits auprès d’une clientèle qui a ses attentes spécifiques. Zoom sur la fonction Technico-commercial, un profil très prisé à l’international. Et découvrez ses opportunités d’emploi à l’international, notamment en mission V.I.E !

 

En quoi consiste le métier de technico-commercial ?

Technico-commercial : un métier prisé à l’international

Comment devenir technico-commercial international ?

Le V.I.E : un tremplin pour votre carrière de commercial à l’international

En quoi consiste le métier de technico-commercial ?

A mi-chemin entre le commercial et l’ingénieur, le technico-commercial a une double casquette : il a d’une part des compétences avancées de négociation et de vente, et d’autre part, une maîtrise poussée des caractéristiques du produit ou du service qu’il vend. Ce qui le différencie d’un commercial classique, ce sont ses connaissances techniques qui lui permettent de proposer au client une solution sur-mesure, s’adaptant parfaitement à son contexte et à ses besoins.

Il ne se contente pas de convaincre le client du bénéfice amené par le produit, il est capable d’expliquer avec pédagogie le fonctionnement technique, d’adapter l’offre à l’environnement technique du client ou encore de proposer des adaptations sur-mesure pour le satisfaire.

Le technico-commercial intervient tout au long du processus de vente. Il travaille beaucoup sur le terrain mais reste aussi en étroite collaboration avec tous les services de l’entreprise : R&D, production, qualité, juridique, marketing ou encore financier.

Concrètement, ses missions principales, sans être exhaustives, sont de :

  • Prospecter et gérer le portefeuille clients
  • Présenter le produit ou service dans sa technicité et adapter l’offre aux besoins du client
  • Négocier des contrats avec les clients mais aussi avec les fournisseurs
  • S’occuper du développement commercial
  • Assurer une veille concurrentielle, et faire remonter et suivre les retours clients
  • Réaliser des reportings d’activité et un suivi des ventes
  • Gérer les plannings, les approvisionnements et les coûts de production

Si le profil technico-commercial est incontournable pour les entreprises vendant des produits présentant un haut niveau de technicité – aéronautique, pharmaceutique, énergie -, tous les secteurs sont en réalité concernés par ce poste clé : agroalimentaire, les services informatiques, l’ingénierie, les télécoms, la maintenance d’équipements, le bâtiment…

Incarnant l’entreprise aux yeux des clients, il représente un poste clé qui a sa place quelle que soit la taille de la structure. Ainsi, une startup dans l’informatique qui vend une solution de cloud a, au même titre qu’un géant de l’agroalimentaire, besoin d’un commercial au profil technique.

Technico-commercial : un métier prisé à l’international

Pour pérenniser leur activité, les entreprises ont souvent besoin de trouver des leviers de croissance à l’étranger. Elles s’appuient pour cela sur le profil de commercial international, rompu au développement commercial et capable de s’adapter aux enjeux de l’international.

Les grands groupes français, déjà implantés dans le monde, recourent le plus souvent à des commerciaux locaux pilotés par des valeurs sûres de l’entreprise. Les PME, ETI et startups, dont la dimension commerciale est la priorité absolue, ont quant à elles besoin de s’appuyer sur des commerciaux fiables, polyvalents, débrouillards et capables de s’adapter au marché local.

En plus des challenges classiques liés à l’international – barrières culturelles, marché et habitudes de consommation différentes, forte compétition -, ces entreprises doivent faire face à des enjeux commerciaux et techniques de taille :

  • S’adapter à un nouvel environnement technique avec des normes différentes et se tenir au courant des changements de réglementation. Par exemple, dans l’agro-alimentaire des exigences différentes ou des interdictions concernant la composition des produits.
  • Développer la dimension technique pour être plus compétitif. En Allemagne, par exemple, la technicité est un argument de vente majeur. Il peut donc être nécessaire d’adapter la stratégie commerciale ou même le produit pour remporter un marché.
  • Se créer un réseau solide de partenaires et de clients en respectant les codes locaux.

C’est là que le technico-commercial s’impose comme un atout majeur à l’international.

Comment devenir technico-commercial international ?

Vous êtes intéressé par la vente ? Vous voulez vous démarquer professionnellement ? Vous rêvez de travailler à l’étranger ? On vous explique quel parcours suivre et quelles compétences valoriser pour construire votre carrière de technico-commercial à l’international.

Bonne nouvelle : côté cursus, c’est très ouvert ! Globalement, pas besoin de faire de très longues études. La voie royale pour devenir technico-commercial, c’est le BTS technico-commercial (bac +2) ; vous pouvez aussi faire une formation en université de type licence professionnelle spécialisée (bac+3).

Ne vous découragez pas si votre profil ne rentre pas dans ces cases ! On trouve des commerciaux qui ont commencé leur carrière avec un seul bac pro ou général en poche, d’abord dans la vente puis s’orientant vers un poste technico-commercial. Ou encore des profils bac +5 qui, sortis d’écoles d’ingénieur, souhaitent se spécialiser dans un poste d’ingénieur technico-commercial. D’ailleurs, les

entreprises proposent souvent des formations en interne sur leurs produits et leurs services. Gardez néanmoins en tête que, plus le degré de technicité de l’industrie est élevé, plus le poste requiert un haut niveau de qualifications.

Les compétences indispensables pour être technico-commercial ? Avoir le sens du service, une intelligence relationnelle développée, être autonome et proactif mais aussi se montrer curieux. En effet, la caractéristique du profil de technico-commercial, c’est sa capacité à apprendre en continu pour maîtriser la technicité du produit sur le bout des doigts. C’est également un poste qui demande beaucoup d’organisation et de rigueur par exemple pour la gestion des commandes ou le suivi des clients. Enfin, cette fonction vous amenant à travailler en collaboration étroite avec d’autres services de l’entreprise, le goût du travail d’équipe est un absolu prérequis !

Pour faire carrière en tant que technico-commercial à l’international, il vous faudra en plus développer des compétences spécifiques. Tout d’abord, la maîtrise d’au moins une langue étrangère, de préférence l’anglais, car il vous faudra travailler avec des clients et partenaires étrangers. Pour vous dépasser dans votre poste, vous devrez développer une bonne connaissance des spécificités des marchés et de la réglementation liée à l’export comme les taxes de transport ou les frais de douane. Enfin, en termes d’aptitudes personnelles, l’adaptabilité, l’ouverture d’esprit et la flexibilité seront vos plus grands alliés.

Le V.I.E : un tremplin pour votre carrière de commercial à l’international

Vous ne savez pas trop par où commencer pour trouver un emploi de commercial à l’étranger ? Avez-vous pensé au V.I.E ? Le Volontariat International en Entreprise vous permet d’effectuer une mission à l’étranger au sein d’une entreprise française pour une durée de 6 à 24 mois. Non seulement vous êtes encadré, sous protection de l’Ambassade de France mais vous êtes également rémunéré !

Si vous êtes français ou ressortissant d’un pays de l’Espace Economique Européen et que vous avez entre 18 et 28 ans, le V.I.E vous est accessible quel que soit votre parcours scolaire et votre expérience professionnelle !

Les missions technico-commerciales ne manquent pas ! A vrai dire, elles constituent la majorité des offres de V.I.E des PME, ETI et startups. Et bien souvent, une expérience concluante de technico-commercial en volontariat international, c’est un essai transformé en embauche en fin de mission.

Intéressé par ce tremplin de carrière internationale ? Découvrez le V.I.E et toutes les offres disponibles sur le site Mon Volontariat International

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D’autres articles en lien

Jeune talentTrouver du travail V.I.E

LA RUCHE A DIT OUI AU V.I.E

Réseau de communautés d’achat direct à des producteurs agricoles et artisans locaux, La Ruche qui dit oui ! a lancé son développement international en recrutant trois jeunes Volontaires internationaux en entreprise (V.I.E). En 2014, quatre ans seulement après sa...