Vous êtes une entreprise 

 Vous êtes un jeune talent

  1. Home
  2.  » 
  3. Entreprise । Jeune talent
  4.  » Faire confiance à la jeunesse pour s’implanter à l’export !
 Revenir aux articles Entreprise
Revenir aux articles Jeune Talent 

Spirits Valley est un organisme de la vallée de la Charente qui rassemble les opérateurs locaux, de l’élaboration jusqu’à la mise en marché des spiritueux. Cette alliance de professionnels de la filière des spiritueux d’excellence, partage l’ambition de structurer son territoire afin d’en faire la « Silicon Valley » des spiritueux. Jean-Pierre Bernadet est le dirigeant de l’entreprise Bernadet, spécialisée dans le décor verrier et adhérent au réseau Spirits Valley. Adepte du dispositif V.I.E, il témoigne aux côtés de Chiara Bettini, Volontaire International en mission depuis septembre à Milan.

Faire confiance à la jeunesse pour s’implanter à l’export !

Pourquoi une société comme la vôtre a fait le choix de faire appel à un V.I.E ? « Nous cherchions une personne pour une mission d’exploration, prospection et implantation sur le marché Italien. Nous avions déjà des relations depuis des années avec des acteurs à l’export, décider de s’implanter physiquement sur un autre territoire est à considérer comme une nouvelle entreprise. Il fallait donc choisir entre une personne expérimentée ou un jeune débutant. L’assurance de l’expérience versus la fraîcheur de la jeunesse, l’investissement lourd mais maîtrisé versus l’investissement light avec prise de risque. Étant une PME qui n’est pas attendue sur ce marché nous avons préféré la prise de risque à l’investissement modéré. Oser, expérimenter et donner sa chance à la jeunesse sont aussi dans notre ADN, le choix était donc cohérent pour nous. »
Comment s’est déroulée la mise en place du V.I.E pour votre entreprise ? « Business France fait vraiment un excellent travail. L’assistance est là et l’offre d’aides bien construite. Pour la mise en place de notre premier V.I.E. nous n’avons pas eu l’impression de rentrer dans une “usine à gaz”. Nous avons été agréablement surpris par la qualité de la CVthèque V.I.E. : trouver des talents a été bien plus simple que pour un recrutement classique.  Une fois le V.I.E. mis en place, il faut être très vigilant à l’intégration et au suivi du jeune : la période d’immersion de 3 semaines de Chiara chez Bernadet était nécéssaire pour qu’elle se sente membre de l’équipe. Les échanges doivent être très réguliers (plusieurs fois par semaine) pour ne pas laisser s’instaurer un sentiment de solitude chez le V.I.E. »
Et quel est votre sentiment après 6 mois ? « Nous avons bien fait de prendre certaines options proposées par le dispositif : hébergement dans les locaux de la CCI Milan, session de coaching sur place, test sur offre Business France… Ce sont des accélérateurs d’intégration et de business très efficaces. Malgré les restrictions liées à la Covid nous avons pu nous en tenir au plan initial et les premiers résultats sont prometteurs et conformes à nos attentes. Finalement, la prise de risque est faible grâce aux aides Talent’Export et Pass’Export de la région. Combiné à l’Assurance Export BPI, l’impact sur la trésorerie devient très faible. Il y a tout à gagner sur ce dispositif pour un primo exportateur et peu à perdre. »
Cécile de Visme, Network manager chez Nextcontinent

Jean-Pierre Bernadet, Dirigeant de Bernadet

Quels sont les atouts qui permettent d’être volontaire pour une entreprise à l’étranger ? « Pour les métiers dans le secteur du business je pense qu’il est préférable d’avoir déjà eu une expérience à l’étranger ou d’avoir étudié une discipline à vocation internationale. Il faut savoir être autonome pour le travail et dynamique pour se créer une vie sociale en dehors. »
Quelles étaient les motivations personnelles de votre candidature V.I.E ? « Enrichir mon expérience professionnelle à l’étranger tout en conservant les droits français. Cela peut paraître pragmatique mais cela permet d’être mieux protégée, d’avoir un salaire confortable et donc de profiter pleinement de mon expérience en Italie. »
Et quel est le ressenti après 6 mois en Italie ? « Je me sens privilégiée en tant que jeune travailleuse à l’étranger. C’est une véritable chance. C’est aussi beaucoup de responsabilités, un véritable challenge, c’est très stimulant ! Je tiens également à dire que c’est une fierté pour moi de contribuer au rayonnement des savoir-faire français à l’étranger. Le V.I.E est un très bon tremplin pour démarrer dans la vie professionnelle. Et mon entreprise, la société Bernadet à Cognac, est très présente à mes côtés et m’encourage à prendre des initiatives. Bien que je sois à l’étranger, je ne me sens pas du tout seule. »
Valentine Mutz V.I.E chez Netxcontinent

Chiara Bettini, V.I.E chez Bernadet

 Revenir aux articles Entreprise
Revenir aux articles Jeune Talent 

D’autres articles en lien