Vous êtes une entreprise 

 Vous êtes un jeune talent

  1. Home
  2.  » 
  3. Entreprise । Jeune talent
  4.  » ProductLife Group intègre le V.I.E à la pharmacovigilance et aux affaires règlementaires
 Revenir aux articles Entreprise
Revenir aux articles Jeune Talent 

« ProductLife Group », ETI française en pleine croissance, suit une trajectoire de futur leader mondial dans le domaine des affaires règlementaires et de la pharmacovigilance. Elle a choisi le V.I.E afin d’accompagner sa réussite.

ProductLife Group intègre le V.I.E à la pharmacovigilance et aux affaires règlementaires

 

La pharmacovigilance, c’est l’étape, indispensable, qui précède la mise sur le marché d’un nouveau médicament. Elle consiste en un examen exhaustif, afin de s’assurer que celui-ci ne représente pas de danger pour la santé publique. Ce long processus comporte, notamment, un volet juridico-réglementaire. A la pointe de ce domaine d’expertise, “ProductLife Group” y fait figure d’acteur majeur. En France, mais aussi à l’étranger. Cette ETI, en forte croissance, a finalisé l’acquisition d’une société concurrente : “AXPharma”. Passant ainsi de 250 à 350 salariés. Elle vise, pour l’exercice en cours, un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros et s’inscrit dans la trajectoire d’un futur leader mondial. « Certes, mais nous souhaitons demeurer aussi une entreprise de taille humaine, remarque pourtant Candice Bosson, directrice RH depuis septembre dernier. » Et d’évoquer le cas des V.I.E. « Ces jeunes, que nous choisissons avec soin, ont une volonté de challenge personnel, ainsi qu’une capacité d’adaptation multiculturelle. Autant d’atouts précieux à nos yeux. » L’outil V.I.E a accompagné le développement de ProductLife Group. A cette heure, la société compte encore un V.I.E dans son effectif, après le recrutement de Laura Lambs, basée à Bâle. D’autres missions sont envisagées. A moyen terme. « Nous connaissons le fonctionnement du V.I.E pour l’avoir adopté depuis de longs mois, confirme la dirigeante, et mettons un point d’honneur à recruter ces jeunes au terme de leurs missions. Pourquoi ? Parce que nous concevons ce dispositif comme un renfort des ressources humaines, adapté à notre stratégie de fort développement international. Une manière pour nous de privilégier la qualité du recrutement externe et une gestion, optimale, de nos talents en interne. » Prochaines étapes ? Etats-Unis et Amérique du Nord, de même que l’Asie du Sud-Est. Des régions où, dans ce domaine si “pointu”, les V.I.E devront cumuler compétences médicales et juridico-réglementaires avec une bonne connaissance du marché local.

Cécile de Visme, Network manager chez Nextcontinent

Candice Bosson,
Directrice RH chez ProductLife Group : « Nous mettons un point d’honneur à recruter nos V.I.E au terme de leurs missions »

Laura Lambs : « Le V.I.E a été le complément de mon cursus universitaire »

« J’ai débuté une mission, chez “ProductLife Group”, en septembre 2017, comme V.I.E. Puis celle-ci a été prolongée et j’ai été recrutée. Jusque-là, j’ai officié dans le domaine du développement commercial. » L’exemple de Laura Lambs, 31 ans, est emblématique de la stratégie de ProductLife Group à l’égard de ses V.I.E. Investis de responsabilités, en confiance, motivés et dotés de solides compétences, ceux-ci choisissent, souvent, de poursuivre leur carrière au sein de l’entreprise. « Je viens de changer d’équipe et de fonction, explique-t-elle. Avec mon “background” de pharmacienne, je souhaitais être davantage tournée vers l’aspect “produits”. C’est chose faite. » Et Laura de conclure : « Je conseille à tous les jeunes d’opter pour le V.I.E. Cet outil a constitué l’atout complémentaire idéal à mon parcours universitaire. »

Valentine Mutz V.I.E chez Netxcontinent

Laura Lambs,
a été recrutée suite à son V.I.E chez ProductLife Group. Elle assure désormais le pilotage et supervision de projets à Bâle. 

 Revenir aux articles Entreprise
Revenir aux articles Jeune Talent 

D’autres articles en lien