Vous êtes une entreprise 

 Vous êtes un jeune talent

  1. Home
  2.  » 
  3. Entreprise
  4.  » 
  5. Business en Europe
  6.  » L’UE, un marché unique sécurisant pour lancer son développement international

L’UE, un marché unique sécurisant

pour lancer son développement international

Fondé sur la paix et la stabilité, l’Union Européenne, avec ses 27 pays, près de 450 millions d’habitants et 18,5% du PIB mondial, constitue la deuxième force commerçante et économique du monde. Union douanière, Euro, proximité géographique et culturelle facilitent formidablement les échanges. Un environnement exceptionnellement sécurisé qui met le marché unique européen à portée de main pour les TPE et PME françaises désireuses de trouver des relais de croissance à l’international.

1. L’Union Européenne, fondée sur un projet économique de paix

A la fin de la seconde guerre mondiale nait un véritable projet de paix pour ne plus revivre les horreurs du conflit.

Dès 1950, Robert Schuman, Ministre français des Affaires étrangères affirme : “L’Europe n’a pas été faite, nous avons eu la guerre. La solidarité de production qui sera ainsi nouée manifestera que toute guerre devient non seulement impensable, mais matériellement impossible”.

En 1951, la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier (CECA) est créée pour mutualiser la production de ces matières stratégiques, fortement mobilisées pendant la guerre. Le but de cet accord : maintenir une paix durable entre les pays concernés par cette mise en commun. Le CECA sera considéré comme la base de la construction Européenne.

Au fil des années, l’UE s’est octroyée d’autres compétences comme l’environnement, le patrimoine culturel, ou plus récemment des compétences dans le domaine environnemental.

Ses objectifs évoluent en parallèle.

Au projet de paix entre les peuples se greffent, la mise en place d’une politique étrangère commune avec le traité de Maastricht en 1990 et le traité de Lisbonne en 2007, et une véritable stratégie économique Européenne fondée sur la libre circulation des marchandises au sein de ce grand marché unique.

Sur ces bases, l’UE constitue un environnement particulièrement stable pour les entreprises qui veulent s’engager dans le développement international de leur activité.

  1. Le marché européen, unique par sa taille et son union douanière

Le marché unique européen c’est le marché intérieur à l’Union Européenne où règne une union douanière entre tous ses Etats membres, basée sur quatre libertés fondamentales : la libre circulation des biens, des services, des capitaux, des personnes.

La particularité de cette union douanière :

  • L’uniformisation d’un système de droits de douane appliqué aux importations depuis un pays hors EU
  • L’absence totale de ces droits de douanes entre les pays de l’UE.

Avec la libre circulation des biens et des marchandises, c’est « zéro contrôle » et par conséquent, plus de simplicité, de rapidité et de gain de productivité.

Sans barrière, l’Union Européenne offre aux entreprises le plus grand espace économique du monde pour commercer librement : 27 pays, 21 millions d’entreprises et près de 450 millions d’habitants.

Son attractivité favorise elle-même le développement de ses pays membres : des produits plus nombreux et moins chers, de l’innovation, de l’emploi et un accroissement du PIB.

D’après les estimations du CEPII et selon le Parlement européen, on estime que le marché unique a créé 2,8 millions d’emplois et qu’il a « en moyenne, doublé le commerce de biens entre les pays membres et permis d’atteindre un niveau de PIB réel de 4,4 % plus élevé ».

 

3. Focus sur les échanges à l’intérieur de la zone Euro

L’Union Européenne est un pôle commercial de premier plan avec 6 810 milliards de dollars d’échanges commerciaux.  Plus des deux tiers de ces échanges se font avec les autres États membres.

Entre 2016 et 2020, les exportations entre les pays de l’UE ont augmenté de 219 milliards d’euros, malgré une baisse de 228 milliards d’euros entre 2019 et 2020 liée à la crise sanitaire de COVID-19.

L’Allemagne est à la fois le premier client et le premier fournisseur de la France. C’est un partenaire privilégié pour la plupart des membres de la Zone Euro et le premier partenaire commercial intra-zone de l’Italie, les Pays-Bas, Autriche, Pologne, et Belgique. Enfin, la quasi-totalité des Etats membres (à l’exception de Chypre) comptent l’Allemagne parmi leurs trois premières sources de biens et de services.

Outre l’Allemagne, les principaux partenaires de la France à l’exportation et à l’importation sont l’Italie, l’Espagne, la Belgique, la Suisse, les Pays-Bas et la Pologne.

Principaux partenaires de la France à l’exportation et à l’importation en 2019
En milliards d’euros
Pays Exportations (1) Importations (2)
Allemagne 69,8 84,9
Italie 37,5 43,3
Espagne 37,2 37,0
Belgique 34,2 38,1
Suisse 17,8 14,5
Pays-Bas 17,5 25,3
Pologne 10,2 11,8
(1) : biens Fab.
(2) : biens Caf.

Champ : échanges de biens, hors commerce intracommunautaire inférieur à 460 000 euros et hors matériel

militaire, y compris estimation des données « tardives » (retards).

Source : DGDDI, diffusion des résultats de mars 2020.

 

L’UE compte ainsi comme le plus grand exportateur mondial de produits manufacturés et de services, et le premier pôle touristique mondial.

L’automobile est le produit le plus exporté au sein de l’UE avec des exportations passées de 344 milliards d’euros en 2016 à 339 milliards d’euros en 2020.

Parmi les autres produits les plus exportés : les remorques et semi-remorques, les produits chimiques, les machines et équipements, les produits informatiques, électroniques, optiques et les produits alimentaires.

4. L’UE,
un marché idéal pour aller chercher ses relais de croissance

Le développement international est une priorité pour les PME et TPE françaises en recherche de leviers de croissance.

Le marché unique européen offre stabilité, sécurité et accès à de forts potentiels de marchés.

Il facilite les échanges à l’intérieur de la zone euro par l’union douanière mais aussi par trois autres atouts majeurs que sont la monnaie unique, la proximité géographique et la proximité culturelle.

Avec l’Euro, c’en est fini du casse-tête des transactions en lire, deutsche mark, ou autres devises étrangères… la monnaie unique supprime les opérations de changes, simplifie la comparaison des prix plus facilement et élimine les risques de change inhérent à l’export. La compétitivité des entreprises au sein de l’Europe en sort formidablement renforcée.

La proximité géographique réduit les coûts de transport et les délais d’acheminement qui facilitent la gestion de la saisonnalité des produits.

Être proche de ses clients et fournisseurs favorise le contact direct, fluidifie la relation humaine, et permet de tisser des liens de travail plus solides et durables. Du point de vue temps investi et administratifs, il est plus simple pour un entrepreneur français d’aller voir ses clients en Italie plutôt qu’en Chine.

Nos voisins sont aussi culturellement plus proches de nous ; l’adaptation des produits à leur mode de consommation demandera potentiellement moins d’investissements.

Un environnement idéal et hyper sécurisant pour lancer son développement international !

 Pourtant, malgré tous ces avantages, les PME françaises sont moins présentes que leurs homologues européennes sur le terrain de jeu commercial européen, même si cela tend à s’inverser ces dernières années. En effet, entre 2017 et 2019, +4% de PME françaises se sont lancées dans l’aventure de l’export.

Une explication à ce regain d’intérêt ?

Comme souvent la réponse peut être multiple. Elle peut aussi se tenir en 3 mots : Team France Export  !

5. Team France Export et V.I.E, un précieux soutien pour lancer
son business à l’international en toute sécurité

Depuis 2019, un guichet unique rassemblant les chambres de commerces, les régions, Business France et Bpifrance est en place pour aider les TPE, PME et ETI à se lancer ou à accélérer leur développement à l’international.

Ce guichet unique Team France Export  rassemble l’ensemble des solutions publiques proposées par :

  • Business France, agence d’appui à l’internationalisation de l’économie française qui apporte son expertise des secteurs d’activité et des marchés étrangers.
  • Les Chambres de Commerce et d’Industriequi apportent leur connaissance des entreprises et des écosystèmes en région.
  • Bpifrance, banque publique d’investissement qui offre des solutions de financement et de garanties export (prêts, garanties, assurances, fonds propres)
  • Les Régions, qui offrent des dispositifs d’accompagnement aux entreprises de leur territoire qui ambitionnent d’internationaliser leur activité.

250 conseillers de proximité en région, référents exports sectoriels, accompagnent les entreprises dans leur projet de développement international, avec des solutions sur mesure selon leur maturité, leurs moyens, leur secteur d’activité.

Pour les entreprises qui ont un projet de développement international mature, la solution du Volontariat International en Entreprise, dispositif RH d’Etat géré par Business France, est un formidable accélérateur de business !

Ceux qui l’ont testé vous en parleront mieux que nous !

Pour plus d’informations sur le dispositif V.I.E, nos conseillers sont à votre écoute.

Publication juin 2021 

D’autres articles en lien

Slide
Êtes vous une Entreprise ou un Jeune talent ?

  • Contact Jeune Talent


    Nous sommes à votre écoute si vous avez la moindre question.